La méthode Montessori : comprendre cette pédagogie positive

 

Lorsque l’on parle de pédagogie éducative, on entend de plus en plus parler de la méthode Montessori. De nombreux parents ont décidé de la mettre à profit afin d’inscrire leurs enfants dans une dynamique de développement positif. Cette méthode se base sur des grands principes dont notamment le fait de laisser la liberté à l’enfant dans le choix de ses activités. L’objectif est que les enfants pourront évoluer et s’épanouir de façon optimale et autonome. Si vous vous renseignez sur cette méthode, voici quelques informations à connaître à propos de la méthode Montessori.

 

Les origines de la méthode Montessori

 

De nos jours, on entend de plus en plus parler de cette pédagogie. Cependant, pour retrouver ses origines, il faut remonter à la toute fin du 19e siècle. C’est en 1899 que le médecin Maria Montessori mettra au point cette technique devenue mondialement célèbre. Cette femme est notamment connue pour avoir milité de façon très active afin que les droits des enfants soient reconnus, en particulier ceux qui souffraient d’une déficience mentale ou d’autres troubles du même genre. Dans la liste de ses objectifs, on retrouve le fait d’apprendre à lire et à écrire à des enfants qui étaient alors considérés comme déficients. Elle ouvrira sa première école en Italie, plus précisément à Rome, au courant de l’année 1907. 

 

Quel est le principe de la méthode Montessori ?

 

Pour pouvoir fonctionner correctement, cette méthode viendra différencier les périodes considérées comme « sensibles » chez les enfants. Ces moments seront ceux où ils seront les plus aptes à développer certaines compétences. Par exemple, il y aura une période propice pour l’apprentissage du langage, une autre pour celle de la coordination des mouvements et bien d’autres. Pour pouvoir proposer un apprentissage efficace, la méthode Montessori se base sur l’utilisation des cinq sens. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette méthode s’adapte bel et bien à tous les profils d’enfants. Pour pouvoir avoir des résultats satisfaisants, la méthode Montessori met à profit des outils spécifiques. À noter qu’elle s’appuie également sur l’apprentissage d’une deuxième langue.

 

Quel est le matériel utilisé dans la méthode Montessori ?

 

Comme nous venons de l’évoquer, la méthode Montessori s’appuie sur un matériel préalablement étudié. Ce dernier permet de favoriser considérablement l’apprentissage des enfants. Par exemple, pour apprendre l’écriture, il sera possible d’utiliser des lettres rugueuses. Dans tout le matériel qui est proposé, l’objectif reste que l’apprentissage se fasse de façon ludique afin que l’enfant puis s’y intéresser dans une dynamique la plus naturelle possible. Pour les chiffres, on retrouvera par exemple la banque des nombres. Bien entendu, il ne s’agit là que de quelques exemples parmi tant d’autres. À noter qu’il existe du matériel adapté pour tous les âges.

 

Outre les grands principes de la méthode Montessori qu’il est possible de découvrir dans les livres ou bien sur des sites internet spécialisés, sachez qu’il est également possible de se tourner vers des écoles spécialement dédiées à cette pédagogie.

 

 

 

 

 

Partager
Rechercher dans le blog